Dean Bergeron – Ambassadeur

Profession

Actuaire, athlète de niveau international en fauteuil roulant et conférencier. Dean s’est joint à La Capitale en juin 2009 et occupe aujourd’hui le poste de Vice-président Administration et relations avec la clientèle Assurance collective

Distinctions

11 fois médaillés aux jeux Paralympiques (Atlanta, Sydney, Athènes et Pékin)

Dean a détenu pendant plusieurs années les records du monde sur les distances du 200m et au 400m. Il a été le premier quadraplégique au monde à avoir roulé le 400m sous la minute (58 secondes et 54 centièmes).

Dean détient aussi les records canadiens sur 200m, 400m, 800m et 1500m. Il est triple médaillé des derniers Jeux paralympiques de Pékin en 2008 (2 or et 1 bronze).

Il a été nommé « athlète masculin de l’année » au Gala Sport-Québec en 2009, titre reconnaissant le meilleur athlète tout sport confondu au Québec.

Date de naissance

12 février 1969

Lieu de naissance

La Baie, Québec

Lieu de résidence

St-Augustin-de-Desmaures, Québec

dean_chemiseNé à La Baie (aujourd’hui Saguenay), le 12 février 1969, Dean se passionne pour les activités sportives, particulièrement le hockey. Âgé de 17 ans, et promis à un brillant avenir, il joint les Cataractes de Shawinigan de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

L’année suivante toutefois, sa vie bascule. Il devient quadraplégique, victime d’un grave accident lors d’une séance d’entraînement. Dean entreprend alors une longue réadaptation physique et sociale.

Il renoue avec l’activité physique pendant ses études en actuariat et commence à s’entraîner à la course en fauteuil roulant. Depuis, il a participé à plusieurs championnats mondiaux et autres compétitions internationales. Il a participé aux jeux Paralympiques d’Atlanta, en 1996, de Sydney, en 2000, et d’Athènes en 2004 et Pékin en 2008. Il a accumulé un impressionnant total de 11 médailles paralympiques.

Les limites ne sont faites que pour être dépassées!

« À chaque jour, notre vie moderne nous apporte notre lot de nouveaux défis. Au bureau comme à la maison, nous sommes sans cesse appelés à faire plus et mieux, plus vite avec moins. Qu’attendons-nous alors pour relever ces défis et tirer le meilleur de nos expériences?

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours eu ce goût d’être le premier, le plus vite, le meilleur. Ce goût du dépassement m’a permis de relever les nombreux défis que la vie m’a apportés pour en faire une expérience sans cesse enrichissante et emballante.

Nous possédons tous la capacité de relever nos propres défis et nous sommes amenés à grandir de nos expériences. Au fond, les limites sont vraiment celles que l’on impose à soi-même. » – Dean Bergeron